Financé en grande partie par l’Université de Liège et sur des fonds de recherche dont disposent les chercheurs, le projet KATABATA vise à la mise en place de trois stations météos dans le sud du Groenland afin d’étudier les vents catabatiques.

Goddart NASA 

L

Le financement du projet KATABATA vient en grande partie d’un crédit d’opportunité de recherches, octroyé par le Conseil Universitaire pour la Recherche et la Valorisation (CURV) de l’Université de Liège qui a permis d’acheter les trois stations météos (80.000 €).

Un sponsoring de 5.000€ a également été octroyé par l’Université de Liège et les frais additionnels de l’expédition (30.000€) ont été couverts par les fonds propres des services des deux chercheurs.

Partagez cette page