Le projet KATABATA va permettre aux chercheurs de l’ULiège de pouvoir disposer, pour la première fois, de données permettant l'observation de la vitesse des vents catabatiques du sud du Groenland in situ, grâce à l’implantation et la récolte de données des trois stations météo qui seront installées en juillet 2020.

Projet scientifique
 
Ces observations de vitesse de vent à 10 mètres, récoltées toutes les 15 min et retransmises par satellite à ULiège, permettront : 
  1.   La validation de la capacité du modèle MAR (développé par l’ULiège) à simuler les vents forts et leur variabilité temporelle à l’échelle de 15min.
  2.   La construction d’un modèle de climatologie robuste de ces vents catabatiques afin de mieux comprendre leur variabilité temporelle en étudiant par exemple les ressauts catabatiques faisant passer la vitesse de vent de ~100km/h à ~10 km/h en quelques minutes et en évaluant la capacité du MAR à les représenter,
  3.   Le calibrage du modèle MAR pour générer des signaux de vent permettant de prévoir de manière précise la production d’éoliennes installées au Groenland lorsque l’on fait tourner ce modèle en mode prévision météo.. (http://climato.be/grd)  
  4.   La justification  potentielle, à l'aide de statistiques robustes, de l'intérêt d'installer de grands parcs éoliens au sud du Groenland et de transformer l’énergie verte produite en e-fuels ou de construire une connection électrique Groenland-Europe.

Les chercheurs de l'ULiège voient dans ce projet une occasion unique d'accélérer la transition énergétique. A la fin du projet, les stations météo seront enlevées par le Greenland Guidance, une organisation logistique et de soutien scientifique aux équipes opérant au Groenland qui dispose d'un bateau pour accéder aux îles

Partagez cette page