Vents catabatiques


Le Groenland enregistre des régimes de vents complémentaires à ceux enregistrés sur le continent européen. Dans la région du sud, le vent catabatique s'additionne au vent synoptique résultant en rafales de vents qui peuvent atteindre les 200km/h localement ! Un aubaine pour les acteurs de la transition énergétique.

Ce n'est pas par hazard que le choix des chercheurs se soit porté sur le Groenland et sur la région du sud plus particulièrement. Cette région enregistre en effet des rafales de vents appelés "catabatiques". Issu du grec katabatikos qui signifie "pente", le vent catabatique est un vent gravitationnel qui est produit par le poids d'une masse d'air froid qui dévale un relief géogrpahique. Plusieurs conditions doivent être réunies pour que les vents catabaitques puissent se développer

 

Les vents catabatiques résultant de la formation d’air très froid (et donc plus dense et plus lourd) au sommet de la calotte qui va alors s’écouler le long de ses pentes par gravité et le vent large échelle dit “synoptique” (sur l’océan par exemple) qui résulte notamment de  la présence de la dépression d'Islande et de l’Anticyclone des Açores. Au sud du Groenland, ces deux vents soufflent dans la même direction et vont alors s’additionner pour souffler en moyenne à ~60 km/h avec des rafales pouvant atteindre 180 km/h en hiver.

Partagez cette page